PIF/PGAPF /Composante 2 b :

Remise des matériels informatiques et roulants au CERERK/ISTA


Le secrétaire général à l'Environnement et Développement Durable, Monsieur Benjamin Toïrambe, a présidé le mercredi 09 janvier 2019 la double cérémonie de remise des matériels informatiques et roulants et l'inauguration de l'extension du laboratoire du Centre d'études et de recherche sur les énergies renouvelables « Kitsisa Khonde » (CERERK) de Kinshasa situé dans l'enceinte de l'Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA/Ndolo) dans la commune de Barumbu. Il s'agit notamment des six lap top neufs, d'une imprimante multifonctionnelle, d'un retro-projecteur, d'une photocopieuse, d'un disque dur externe, d'un appareil photographique numérique à haute résolution et d'une motocyclette. Cette activité qui s'inscrit dans le cadre des activités du Projet de Gestion Améliorée des Paysages Forestiers (PGAPF), a souligné Benjamin Toïrambe, consiste à doter le CERERK en ressources humaines, matérielles et en infrastructures appropriées afin d'améliorer les procédures opérationnelles de ce centre et d'accroître sa visibilité.

Pour Monsieur Benjamin Toïrambe, son Ministère, à travers l'Unité de Coordination du Programme d'Investissement pour la Forêt (UC-PIF), a initié et conduit les travaux d'extension du laboratoire CERERK et a doté ce dernier des outils de travail. Il a,  à cet effet, exprimé la fierté de son ministère  de contribuer au renforcement des capacités du CERERK pour élever son niveau d'expertise et lui permettre de se maintenir dans les rangs des centres de grande renommée en Afrique et dans le monde en matière d'assurance qualité des foyers améliorés pour la cuisson.

Le Coordonnateur du CERERK, Monsieur Bernard Ndaye, a pour sa part laissé entendre que les matériels acquis constituent une partie des équipements que son centre va recevoir du Ministère de l'Environnement et Développement Durable, à travers le projet PGAPF de l'UC-PIF.

Il a annoncé que cet appui se poursuivra et que le CERERK sera doté dans les tous prochains jours d'autres équipements notamment une bombe calorimétrique, les appareils portables de mesure des émissions intérieures, un analyseur de gaz post combustion et d'une installation LMS dans l'extension du laboratoire des foyers améliorés qui a été inauguré le  09 janvier 2019.

Auparavant, le Coordonnateur de l'UC-PIF, Monsieur Clément Vangu, a indiqué que l'utilisation du bois comme source d'énergie est un des moteurs de la déforestation et de la dégradation des forêts en RDC. Pour la seule ville de Kinshasa, la consommation de cette matière est évaluée à plus d'un million de tonne de charbon de bois par an pour cuire les 8 mille tonnes des vivres dont la ville a besoin pour se nourrir par jour. Face à cet état des choses, le PIF a-t-il dit, doit chercher à réduire cette consommation et l'option qui a été prise notamment est celle de diffuser les foyers améliorés.

Article publié par ACP ,10 janvier 2019.