PIF/PGAPF : 5ième réunion du COPIL de la Composante3


« Les membres du COPIL sont satisfaits des résultats obtenus par les 7 ALE »

Le Comité Provincial de Pilotage de la composante 3 du Projet de Gestion Améliorée des Paysages Forestiers (PGAPF) s’est réuni en session ordinaire le 22 juin dernier à Matadi dans la Province du Kongo Central.

Mis en place par le PIF dans le cadre de l’orientation des activités de la Composante 3 du PGAPF, ce Comité Provincial de Pilotage en sa 5 ième réunion a fait l'analyse de l’état d’avancement des activités planifiées pour le premier semestre 2018 et l’état d’exécution du Plan de Travail et Budget Annuel (PTBA) de l’année en cours pour d’éventuels  ajustements

 Le niveau d’exécution des recommandations formulées par la 4ème réunion  ayant été aussi passé en revue, la 5 ième réunion s’est clôturée sur une note positive au regard des résultats obtenus par les 7 Agences locales d’Exécution.

D'une manière générale, la gouvernance pour une gestion durable des ressources naturelles a été renforcée avec la mise en place ou la redynamisation des structures locales (296 comités locaux de développement (CLD), 20 Conseils de Gestion de Conservation et de Développement (CGCD), 26 Conseils Agricoles rural de Gestion (CARG)) et une cinquantaine des plans Simples de Gestion en cours de réalisation.

Du coté agroforesterie, 6641,7 hectares ont été réalisés pour 4998 bénéficiaires dans 411 villages ; 8223,3 hectares ont été mis en défens. A ce jour  24550 personnes ont été sensibilisées. Le PIF à travers le PGAPF a créé  des emplois fixes et temporaires,  des voyages  ont été organisés à Mampu au Plateau des Bateke pour le partage d’expériences et des contrats de partenariat établis avec les médias et des outils (chansons, théâtres, etc…) ont largement contribué à l’appropriation des approches par les communautés.

Dans le souci de la résolution des conflits, il a été  conçu un Mécanisme de Gestion des Plaintes et Recours (MGPR) qui a été vulgarisé avec des affiches produites en 8 langues locales (selon les aires du projet).Une vingtaine des plaintes a été enregistrée.

La 5 ième réunion du COPIL de la Composante 3 ,tenue sous l’autorité du Ministre Provincial de l’Environnement du Kongo Central ,Pierre Kabangu ,représenté par son  Directeur de Cabinet Jean Claude Nluta, a regroupé  les experts du Programme d’Investissement pour la Forêt (PIF) conduit par  le Coordonnateur Clément Vangu , les membres du Comité Provincial de Pilotage, les Administrateurs des Territoires de Kasangulu, Madimba, Mbanza-Ngungu, Songololo, Luozi, Muanda, Seke-Banza, Lukula, le représentant de madame le Maire de Boma, les représentants du cabinet du ministre et du secrétaire général à l’Environnement et développement durable ainsi que les chefs des projets des Agences Locales d’Exécution (ALE) et les représentants de la Composante1 du PDPC.

Signalons que la composante 3 du Projet de Gestion Améliorée des Paysages Forestiers (PGAPF) vise à promouvoir l’agroforesterie à petite échelle afin de proposer des alternatives à l’agriculture itinérante sur brûlis et de fournir une source de bois énergie durable. Elle est mise en œuvre depuis 2015 par 7 Agences Locales d’Exécution dont 6 dans la Province du Kongo Central  (ADEI, ACODED, ADEV, CCPN, CRAFOD, CEDEF), et une dans la Ville Province de Kinshasa (Plateau des Bateke), et dans le Groupement de Bukangalonzo dans la Province du Kwango (CADIM).

Le PGAPF,  avec ses 3 Composantes techniques , est exécuté par le Ministère de l’Environnement et Développement Durable via le PIF pour un montant total de 36,9 millions $US, avec l’appui de  la Banque mondiale.

Vous pouvez lire aussi

http://acpcongo.com/acp/la-5eme-reunion-du-comite-provincial-de-pilotage-du-projet-pgapf-organisee-a-matadi/

https://www.facebook.com/pifrdc/posts/384635368694404?notif_id=1530714177808699&notif_t=page_post_reaction​