PIF/PGAPF : 4 IÈME RÉUNION DU COMITÉ PROVINCIAL DE PILOTAGE MIXTE DU PROGRAMME DE RÉDUCTION DES EMISSIONS/MAÏ-NDOMBE

LE PIREDD/PLATEAUX ET LE PIREDD/MAÏ-NDOMBE APPRÉCIÉS PAR LES MEMBRES DU COPIL


Présidée par le Vice-Gouverneur de la Province de Mai-Ndombe ,Monsieur Job Antoine Massamba Malika  , la quatrième réunion du Comité Provincial de Pilotage Mixte du Programme de Réduction des Emissions du Maï-Ndombe, s’est tenue  le 08 novembre dernier en présence de la délégation de la Banque mondiale conduite par le Chargé de Projet, Monsieur Laurent Valiergue, du Ministère de l’Environnement et Développement, des Autorités Provinciales de la Province, de l’équipe des Experts de l’UC-PIF, conduite par Monsieur Clément VANGU LUTETE, Coordonnateur National du PIF, de l’équipe du PIREDD/Plateaux et du PIREDD/Maï-Ndombe et des parties prenantes.

Cette réunion qui avait pour  but de coordonner les programmes appuyés par la Banque mondiale mis en œuvre par le Programme d’Investissement pour la Forêt (PIF) du Ministère de l’Environnement et Développement Durable, en vue de mettre en place un modèle de développement vert dans le Mai –Ndombe et a permis aussi aux parties prenantes d’échanger sur les informations au sujet des activités réalisées par les Agences Locales d’Exécution.

Il s’agit des activités du Projet Intégré REDD+/Plateaux (Piredd/Plateaux) de la Composante 1 du Projet de Gestion Améliorée des Paysages Forestiers (PGAPF) exécuté par une Maitrise dOuvrage Déléguée (WWF) sur Fonds CIF, d’une part et du Projet Intégré REDD+/ Maï-Ndombe (Piredd/Maï-Ndombe) exécuté par  une Maitrise d’Ouvrage Déléguée ( Consortium FRMi/WWC) sur les ressources du CAFI, à travers le FONAREDD constituant ainsi  le financement additionnel du PGAPF.

L’occasion était donnée au Chargé de Projet, Laurent Valiergue de faire le point sur la mise en œuvre du contrat de vente/achat de Réduction d’Emissions, négocié et signé  avec le Fonds carbone de la Banque mondiale le 20 septembre 2018 et qui sera bientôt opérationnel dans le Mai-Ndombe. 

Du Piredd/Plateaux dont les résultats ont été présentés par le Chef de Projet,  Monsieur Hicham Daoudi,  entre autre, la structuration des 215 Comités Locaux de Développement (CLD) identifiés dans 151 terroirs villageois et 14 Conseils Agricole Rural de Gestion (CARG) ; 20 Conventions signées avec 5 services techniques déconcentrés (Intérieur, Agriculture, Environnement, Développement rural et Foncier) ; l’acquisition des matériels roulants dont 20 motos et 24 vélos, l’acquisition des équipements informatiques dont 20 ordinateurs, 20 stabilisateurs, 4 générateurs, 4 imprimantes/scanneurs et mis à disposition des services techniques déconcentrés (Intérieur, Agriculture, Environnement, Développement Rural et  Affaires Foncière) .

On a noté également l’entretien des 250 Km des routes,  la construction de 5 ponts dans le territoire de Bolobo sur l’axe Lediba – Bolobo cité , la signature de 34 contrats de Paiement pour Services Environnementaux (PSE) signés pour la mise en défens de savanes avec 31 CLD ,328 contrats PSE pour l’agroforesterie avec 155 CLD et 25 fermiers.

La construction par le PIREDD/Plateaux ,  sous la supervision de l’UC-PIF des 4 bâtiments modernes  devant abriter les bureaux des bases du Piredd/ Plateaux dans les Territoires de Yumbi, Mushie, Bolobo et de Kwamouth.

S’agissant de l’aspect Genre, 31% des femmes sont représentées dans les comités directeurs des 199 CLD.

Le Piredd/ Maï –Ndombe, quant à lui, a présenté le Plan de Travail Budget Annuel (PTBA) avec quelques activités  entamées notamment  l’achat d’équipements (2 véhicules, 2 canots rapides, 20 motos, 50 vélos) et la tenue de l’atelier pour le plan de développement durable de la Province réalisé dans le cadre de la gouvernance des ressources naturelles.

L’état d’avancement des activités du PIREDD/Maï-Ndombe depuis son lancement au mois de juillet 2018   a été présenté par le Chef de projet ,Monsieur Philippe Mortier, et complété par le chef de projet adjoint , Monsieur Albert Mpeti , au nom du consortium FRMi/WWC qui met en œuvre ce grand projet de 30 millions de dollars américains pour 5 ans (2018-2022) sur fonds CAFI (Initiative pour la Forêt de l’Afrique Centrale) à travers le Fond National REDD (FONAREDD) . La première phase couvre 18.2 millions pour la période de 2018 à 2020.

Ledit Projet est aussi mis en œuvre avec l'appui de la Banque mondiale, agissant comme Agence de mise en oeuvre du CAFI et constitue un financement additionnel des activités du Projet de Gestion Améliorée des Paysages Forestiers (PGAPF) pour étendre les activités du Piredd/Plateaux dans les 4 territoires de l’Ex-District de Maï –Ndombe (Inongo, Kutu, Kiri, Oshwe).Il est géré par l’Unité de Coordination du Programme d’Investissement pour la Forêt de la RDC (UC-PIF/) pour le compte du Ministère de l’Environnement et Développement Durable.

Dans le souci de la résolution des conflits,  le PIF a mis en place un  Mécanisme de Gestion des Plaintes et Recours (MGPR) qui fait partie des instruments de sauvegardes et a été expliqué à l’auditoire par Monsieur Alex Yenge, Expert en Impacts Socio-Environnementaux au sein de l’UC-PIF. .

Au terme de la réunion, les réalisations des deux projets ont été appréciées et  que les PTBA 2019 des deux projets  ont été validés.

La 4 ième réunion du Comité de Pilotage du Mai-Ndombe a connu l’appui  de l’équipe de l’UC-PIF, à savoir l’Expert en Passation des Marchés Monsieur Angelo Bakavuidi , l’Expert en Suivi et Evaluation Monsieur Yannick Lwamba , l’Expert en Impact Socio-Environnemental Monsieur Alex Yenge, l’Expert en Communication Madame Jolly Sassa Kiuka et l’Assistant Administratif et Opérateur de Saisie Monsieur Jean Kapita Zaloso.

Par Jolly Sassa Kiuka Mayika
Expert en Communication PIF/RDC