PIF-BM : Projet de Gestion Améliorée des Paysages Forestiers

Valorisation de l’Acacia dans la fabrication des mortiers à Nsioni dans le Kongo Central


Ordinairement le bois d’acacia est utilisé  comme bois d’énergie (charbon, bois de chauffage) à Nsioni dans le Territoire de Lukula, Province du Kongo Central.

Monsieur Zéphirin  NKONGO  NSONGO âgé de 21 ans, a trouvé un autre moyen de valoriser l’Acacia  en l’utilisant dans la fabrication des mortiers.

Ce monsieur est dans le métier depuis longtemps  et il travaille avec son jeune frère comme apprenti. Détenteur d’une menuiserie, Zéphirin Nkongo utilise plusieurs espèces  de bois qui de plus en plus commencent à se faire rares. Il entendra parler de l’Acacia à travers  la radio dans le cadre des activités de sensibilisations organisées par ADEI, l’Agence Locale d’Exécution du Programme d’Investissement pour la Forêt pour le Territoire de  Lukula dans la Province du Kongo Central.

Zéphirin Nkongo décide alors d’expérimenter la fabrication des mortiers avec le bois d’Acacia.


« L’Acacia est facile à modeler, ça me prend 10 minutes pour fabriquer  un mortier de Piment (petit mortier de 35 cm de diamètre) et 20 minutes pour le grand mortier (diamètre plus grands pour les feuilles de manioc), alors que nos paysans qui utilisent d’autres espèces d’arbres prennent  2 jours pour fabriquer le petit mortier et  5 à 6 jours pour le grand. En plus, je gagne beaucoup plus d’argent  avec la fabrication des mortiers à base d’Acacia qu’avec les mortiers d’autres bois. J’en ai jusque-là fabriqué 50 et j’ai déjà vendu 45 mortiers », a déclaré Zéphirin Nkongo.

L’arbre d’Acacia sur pied est acheté  entre 3000 Fc (près de 2 USD) et  10 000 FC  (près de 8 USD) selon la taille de l’arbre et  procure 10 à 15 mortiers par arbre d’Acacia, soit en moyenne 30.000 FC (près de 20 USD) à 95.000 FC (près de 60 USD) selon la taille de l’arbre.

De plus en plus le mortier à base d’Acacia se fait connaître à Nsioni.

Madame Françoise utilise déjà le mortier à base de bois d’acacia et en vante les mérites « j’apprécie la qualité du mortier d’acacia par sa forme et sa texture ; en plus ce mortier ne dégage pas de mauvaise odeur et ne laisse pas de débris de bois dans les aliments pilés. »

La valorisation de l’acacia est un pari gagné pour le Programme d’investissement pour la forêt qui encourage l’introduction de l’acacia comme alternative au bois énergie pour la réduction des pressions sur la forêt naturelle et le stockage de carbone.

Dans le Kongo Central, le Programme d’Investissement pour la Forêt met en œuvre le Projet de Gestion Améliorée des Paysages Forestiers (PGAPF) avec l’appui de la Banque Mondiale à travers 6 Agences locales d’exécution (ADEI,ACODED,ADEV,CEDEF,CCPN et CRAFOD) pour la mise en place des plantations agroforestières en associant l’Acacia et les arbres fruitiers aux cultures vivrières en zone savanicole.

Les activités sont réalisées dans les Territoires de Kasangulu, Madimba, Songololo, Luozi, Mbanza-Ngungu, Muanda, Seke-Banza et Lukula.

 

Jolly Sassa Kiuka Mayika
Expert en Communication /PIF-RDC